Prendre soin de soi au naturel – ou reprendre le pouvoir

EMPOWERMENT DES PARENTS

J’ai toujours été attirée par les méthodes naturelles pour prendre soin de moi : j’ai baigné dans un environnement « bio », en Allemagne jusqu’à mes dix-huit ans. Je me suis installée en France pour faire mes études d’architecture et vis maintenant à Paris, après avoir passé quelques années à Strasbourg, Munich et Reims.

Lors de la naissance de mon premier enfant, j’ai rapidement cherché des solutions simples pour prendre soin de mon fils et agir en prévention afin de limiter les déplacements chez les médecins, les contaminations dans les salles d’attente bondées des pédiatres – parcours chronophage et stressant pour bon nombre de jeunes parents.

C’est au détour d’une conférence sur la parentalité positive que je tombe par hasard sur une naturopathe qui parle des huiles essentielles pour les enfants ! Cette intervention m’interpelle : j’adore les huiles essentielles et les collectionne en quelque sorte, les achetant sans trop savoir à quoi elles servent, les choisissant uniquement pour leur odeur dans le but de les diffuser à la maison – soucieuse de ne pas utiliser de parfums d’intérieurs chimiques et potentiellement toxiques. A ce moment, mes huiles essentielles sont précautionneusement rangées dans une boite métallique et cachées sous le meuble de la salle de bain – je pensais jusqu’alors que ces petites fioles étaient à prescrire pour les femmes enceintes et les enfants et ma boîte commençait à rouiller attendant patiemment que mon enfant soit assez grand… Je m’intéresse donc de plus près à ce sujet et découvre ainsi que, contrairement à ce que je pensais, les huiles essentielles pouvaient être utilisées également pour les personnes sensibles, les enfants, les femmes enceintes… Afin de garantir une utilisation sécure, il faut néanmoins veiller à la qualité de ces dernières. Je découvre alors les huiles essentielles doTERRA et apprends peu à peu à les utiliser pour prendre ma santé en main. Je m’en sers dès les premiers symptômes de fatigue, de baisse immunitaire. Elles sont un réel soutien en cas de maladie et dans tout un tas de situations du quotidien. Le sujet me passionne et grâce aux documents détaillés et à la communauté doTERRA je trouve les réponses à mes questions. Je deviens ainsi confiante et autonome dans leur utilisation. Ces huiles essentielles ont pris une place dans mon quotidien mais aussi dans celui de mon compagnon et de mon fils alors âgé de deux ans.

C’est donc tout naturellement que lors de ma deuxième grossesse, je continue à utiliser les huiles essentielles doTERRA, dès les premiers mois et jusque dans la chambre d’accouchement – puis pour mon deuxième fils, dès ses premières semaines ! Il faut briser ce tabou et lever cette peur des huiles essentielles : je décide de partager mon expérience avec mes amies, mes proches dans un premier temps, puis organise des ateliers afin d’accompagner les personnes qui – comme moi – cherchent des solutions naturelles à leurs problèmes. Il faut transmettre ces connaissances !

Reconnectons-nous à ces savoirs ancestraux qui ont été mis de côté, à ces remèdes de grands-mère oubliés, à cette sagesse et à ces remèdes de sorcières !

Je vous partagerai ici mes expériences, mes recettes et autres astuces afin de vous aider à gagner en confiance dans le but que vous puissiez, vous aussi, prendre en main votre santé et celle de vos enfants de manière naturelle et sûre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *