Huiles essentielles calmantes pour les enfants et petit rituel du soir

💥 J’ai deux garçons, ils ont un grand besoin de se dépenser et le soir, une de leurs activités favorites c’est de sauter sur le canapé et de faire des acrobaties… Autant dire que l’ambiance est plutôt … « dynamique » ! ⚡

Quand vient le moment de les apaiser pour enclencher les rituels qui sont censés les mener jusque dans leur lit, tous les moyens sont bons : préparation du repas, lecture, musique calme, câlins, lumière douce… l’idée c’est de faire redescendre l’excitation et de la journée, d’évacuer le stress et de les faire se reconnecter à leur corps, ressentir consciemment la fatigue qui pointe son nez.

Dans cette démarche, c’est chouette de faire appel à leurs sens :

✨ le toucher – des câlins qui apaisent et remette le focus sur leurs ressentis physiques

✨ le goût – le repas et sa préparation sont le moment de se poser et d’éveiller les papilles

✨ l’ouïe – la musique douce les invite à ralentir et à baisser le ton de leur voix

✨ la vue – on baisse progressivement la luminosité pour enclencher les hormones du sommeil

✨ et l’ODORAT ! et celui-ci on l’oublie souvent ! Il est clairement sous-stimulé au quotidien alors que c’est le chemin le plus direct à nos émotions ! (et oui, lien direct avec le cerveau limbique !)

Pour enrichir vos rituels du soir et envelopper vos enfants dans une bulle sensorielle de calme, appliquez la synergie Calmer sur les poignets de votre enfant, faites lui sentir si il en a envie. Pour les tout petits, vous pouvez aussi faire sentir le flacon et appliquer la synergie sous les pieds avant de réenfiler les chaussettes (pour éviter qu’il ne se mette des huiles essentielles dans les yeux).

L’odeur est enveloppante et douce, elle permet la détente et invite à ralentir grâce au bois de bouddha, à la camomille romaine, la lavande et le Ylang-ylang. Le tout à une dilution adaptée pour nos enfants !

Au niveau émotionnel, c’est l’huile de la relaxation ! elle peut aussi être utilisée pour apaiser une grosse colère par exemple … mais ça on en reparlera !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *